canoncanon

L'Amarante

Corvette Française de 12 canons, 1747

Gréement

J’ai choisi d'équiper le modèle de voiles. Certes, les voiles cachent certains détails du gréement, cependant un modèle avec voiles représente plus de manœuvres courantes.

Même sur un modèle au 1:36ème, il y a plusieurs centaines de mètres de cordages. Suivant la fonction du cordage, un diamètre différent est requis. De plus, certains cordages sont commis à droite, d’autres à gauche, et les gréements dormants sont plus foncés (car goudronnés) que les courants. Commercialement c’est impossible d’obtenir autant de variété, il faut donc commettre et teindre les cordages soi-même. Le procédé de commettage, même à une échelle réduite, est demeuré le même pendant des siècles.

La plupart des diamètres souhaités sont obtenus en tressant trois brins. Mais pour les câbles, 9 ou même parfois 27 brins sont utilisés.

Plusieurs cordages, surtout ceux des gréements dormants, sont complètement ou en partie fourragés avec un fil fin pour protéger la corde lorsqu’elle frotte contre les mâts, vergues, et voiles.

Accueil | Les Vaisseaux | L'Amarante | Charpente | Vues Intérieures | Vues Générales | Gréement | Poupe | Proue | Détails Décorations | Détails Construction | Livre d'Or | Contact | Sites à Visiter